Le Tour des Flandres estival a conservé tous les ingrédients de son illustre classique. Les participants ont alterné secteurs pavés et ascensions. Ils ont également fait face au vent et à la pluie, tout en profitant de quelques plages de soleil.

Parmi les cinq parcours, c'est la plus longue des distances qui a séduit la majorité des participants. Lesquels participants devaient disposer d'une bonne paire de jambes pour venir à bout sans trop de difficulté des 119 ou 169 kilomètres. Cette dernière distance était comme il se doit agrémentée de secteurs pavés et d'ascensions réputées telles que le Paterberg, le Vieux Quaremont, le Haaghoek, sans oublier le mémorable Mur de Grammont.
Grammont était par ailleurs la ville de départ et d'arrivée de l'ensemble des cyclos. Le Mur lui-même faisait l'objet d'une animation spéciale de la part de Sport Vlaanderen. Un théâtre de rue et un podium avaient en effet été installés pour l'occasion afin d'encourager les participants lors de la mythique ascension du Mur. Les distances les plus courtes étaient plus volontiers destinées aux familles. A l'image de la randonnée de 23km, rehaussée d'un quiz sur le thème du Tour des Flandres de jadis et de nos jours. Le plus connu des participants était sans conteste Remco Evenepoel. Le grand talent de la formation Deceuninck - Quick-Step était lui aussi venu se mesurer aux Ardennes Flamandes. 

Au terme de la Vlaanderens Mooiste, l'ensemble des participants ont profité d'une petite consommation en terrasse sous un soleil de fin d'été.