We Ride Flanders, le Tour des Flandres pour cyclotouristes, n'aura pas lieu cette année. Les organisateurs avaient introduit une demande et préparé un scénario pour une édition à plus petite échelle le 17 octobre, mais les bourgmestres des Ardennes flamandes n'ont finalement pas pu donner leur feu vert. Nous nous tournons donc vers la prochaine édition, début avril 2021.

Le plus grand événement cycliste de l'année n'ayant pu se dérouler à la date initialement prévue, l'organisateur We Ride espérait une situation plus favorable cet automne. Tout a été fait pour pouvoir proposer une alternative acceptable et sécurisée à toutes les personnes souhaitant rouler le Tour des Flandres la veille des professionnels. Un scénario avait ainsi été mis sur pied et une demande introduite pour une édition à plus petite échelle le samedi 17 octobre.

L'organisation a présenté une feuille de route dans laquelle il a été tenu compte au maximum du protocole pour les organisateurs d'événements sportifs de Sport Vlaanderen. Une fréquente et bonne concertation a eu lieu avec les bourgmestres, les coordinateurs de sécurité et la police de la région des Ardennes flamandes, le coeur du Tour des Flandres Cyclo. Finalement, les bourgmestres ont unanimement décidé qu'un événement avec plusieurs milliers de participants présentait encore des incertitudes et des risques.

Le bourgmestre d'Oudenaarde Marnic De Meulemeester explique la décision au nom des neuf bourgmestres des Ardennes flamandes : "Les organisateurs ont réalisé une bonne préparation mais, vu les circonstances actuelles, il est impossible de garantir la sécurité à 100% lors de cet événement accueillant près de 5000 cyclotouristes. Après un examen approfondi, il y avait encore trop d'éléments imprévisibles et nous ne pouvons prendre aucun risque en termes de santé et de sécurité. Il nous semble préférable de ne pas mettre sur pied un demi-événement et de se concentrer sur une édition totale et sûre en avril l'an prochain".

Christophe Impens, CEO de We Ride : "Nous avons fait tout notre possible pour développer un scénario minimisant le plus possible les risques, afin d'offrir la chance à quelques milliers d'amoureux de cyclisme de pouvoir tout de même disputer leur Tour des Flandres. Nous avons reçu beaucoup d'éloges pour ces efforts, mais les bourgmestres qui ont la tâche ingrate de devoir trancher n'étaient malheureusement pas totalement convaincus et n'ont pas souhaité prendre le moindre risque. Malgré la décision prise, je tiens tout de même à remercier tout le monde pour le travail particulièrement constructif réalisé durant la préparation".

Toutes les inscriptions pour l'édition 2020 demeurent valables pour l'édition 2021 qui, si la situation évolue favorablement, sera organisée début avril à la veille du Tour des Flandres pour professionnels.