Les experts en aérodynamisme chez Specialized ont effectué des tests dans leur soufflerie pour mesurer la vélocité accrue ou non en cas de bras rasés. Visionnez la vidéo !

Dans son camp de base de Morgan Hill (Caifornie), Specialized possède sa propre soufflerie, surnommée le Win Tunnel. La marque y répond aux questions posés par leurs fans. Cette fois, Chris Yu a cherché à savoir si un coureur gagnait du temps en se rasant les bras, comme c'est déjà le cas pour les jambes. L'essai s'avère concluant: avec une personne appelée pour le test déjà peu poilue à la base, un gain de 19 secondes a été observé sur un contre-la-montre de 40 kilomètres.

Ceux qui envisagent de participer à un triathlon ou à un contre-la-montre peuvent donc déjà se préparer mentalement à se raser les bras. Si vous roulez en groupe ou en peloton, le gain de temps sera par contre nettement moins important.