Sport.be

Général

Lampaert, un vainqueur dans le vent à La Panne

21.10.2020 | Bruno Verscheure

Belga

L'AG Driedaagse Brugge-De Panne 2020 a fait la part belle aux vrais Flandriens. Yves Lampaert s'est ainsi imposé dans le vent, ponctuant victorieusement la domination de l'équipe Deceuninck-Quick Step.

La pluie et le vent ont transformé l'AG Driedaagse Brugge-De Panne en une course par élimination. Peu après le départ, le peloton s'est ainsi rapidement scindé en plusieurs groupes. Caleb Ewan, Oliver Naesen, Sep Vanmarcke et Michal Kwiatkowski furent ainsi relégués à l'arrière et n'allaient d'ailleurs pas rallier l'arrivée.

Un groupe de tête de 24 hommes comprenant le futur vainqueur prenait forme peu avant la mi-course. Le composaient Asgreen, Lampaert, Sénéchal, Van Lerberghe, Tim Declercq, Benjamin Declercq, Drucker, Trentin, Van Keirsbulck, Degenkolb, De Buyst, Frison, Walscheid, Bystrom, Küng, Lawless, Laporte, Van der Poel, Merlier, Krieger, Rickaert, Havik, Hofstetter et Scully.  

En raison du vent allant crescendo, le jury des commissaires décidait en cours de route de réduire la course de 202 à 188 km, en concertation avec l'organisation et les équipes.

VAN DER POEL DANS LE FOSSÉ

Mathieu Van der Poel a également pu constater la violence du vent. A 16 km de l'arrivée, le champion des Pays-Bas était littéralement éjecté dans le talus. Après avoir repris ses esprits, le récent vainqueur du Tour des Flandres a heureusement pu monter lui-même dans la voiture suiveuse.

DECEUNINCK-QUICK STEP OMNIPRÉSENT

Au moment de la chute de Van der Poel, le groupe de tête comprenait encore 13 coureurs. Et la sélection continuait dans les 10 derniers kilomètres. Avec 4 représentants sur 8 (Asgreen, Lampaert, Van Lerberghe et Tim Delcercq), Deceuninck-Quick Step était particulièrement bien représenté. Alpecin-Fenix comptait de son côté sur Merlier et Rickaert, Degenkolb (Lotto-Soudal) et Trentin (CCC) complétant le groupe.

Deceuninck-Quick Step a parfaitement profité de sa supériorité numérique. Declercq plaçait une attaque, en vain. La tentative de Lampaert s'avérait plus tranchante. Le Flandrien de 29 ans creusait rapidement un écart de 20 secondes et tenait ensuite bon pour s'imposer après un effort solitaire de 6 km.

Tim Declercq offrait un doublé à Deceuninck-Quick Step en s'adjugeant la deuxième place, également en solo. Tim Merlier remportait ensuite le sprint pour la troisième place devant Degenkolb et Drucker, revenu d'un groupe de poursuivants. Trentin, Van Lerberghe, Küng, Asgreen et Rickaert se glissaient également dans le top 10. 

Ne manquez pas

Plus