Charleroi espérait poursuivre sur sa lancée de la fin d'année 2014. Mais les Zèbres, décevants en première mi-temps, se sont inclinés à domicile face à une équipe du Cercle de Bruges méritante.

Arrivé durant la trêve, Maarten Martens débutait la rencontre pour le Cercle de Bruges. L'ancien Diable Rouge alertait une première fois Penneteau après dix minutes de jeu. Les Brugeois se montraient plus entreprenant que Charleroi en début de match, et durant toute la première mi-temps d'ailleurs. Buyl pensait ouvrir le score d'un lob mais le but était annulé à juste titre pour hors jeu.

Les Zèbres peinaient dans le jeu, alors que les fautes se multipliaient. Peu après la demi-heure, Penneteau était battu par un coup franc de Cornelis, mais le ballon échouait sur la transversale. Sukuta-Pasu alertait encore l'arrière garde carolo. Finalement, Charleroi attendait la 44ème pour enfin inquiéter réellement Werner, via Mata et Fauré.

Décevante avant le repos, l'équipe de Mazzu entamait la deuxième période avec de bien meilleures intentions. Le Cercle se retrouvait d'emblée sous pression. Avec à la clé des occasions pour Fauré, Saglik, Galvez Lopez et Ndongala. Les minutes défilaient cependant sans que le marquoir n'évolue. C'était toutefois le cas à la 79ème: un peu contre le cours du jeu, Caenepeel poussait le ballon dans le but carolo au rebond d'une tête repoussée par Penneteau (0-1).

Charleroi accusait le coup. A quatre minutes du terme, Godée profitait d'une approximation de Martos et centrait pour Buyl, lequel fixait le score final à 0-2.