Michel Preud'homme avait un jour avoué qu'il entraînerait volontiers "son" FC Malinois, le club où il a obtenu ses plus grand succès dont deux souliers d'or (1987 et 1989) comme gardien de but entre 1986 et 1984. Mais ce ne sera apparemment pas cette année, à en croire un communiqué publié ce vendredi sur le site officiel du Kavé.

"Michel Preud'homme a pris connaissance de notre offre, mais ne l'a finalement pas acceptée", précise-t-il en effet.

Preud'homme, en phase de récupération après quatre saisons harassantes au Club Bruges auquel il a offert le titre qui lui échappait depuis onze ans en 2016, ne sera donc pas le successeur de Yannick Ferrera, limogé lundi après la débâcle, 4-1, à l'AS Eupen (suivie d'une autre, 0-2, mardi contre Lokeren).

"Dommage", déplore le président du Malinwa Johan Timmermans sur le site. "Mais on est malgré tout reconnaissant à Preud'Homme d'avoir accepté de prendre notre offre en considération. On va donc intensivement poursuivre nos recherches sur le marché des entraîneurs..."

En attendant Tom Caluwé continue d'assumer l'intérim.