Le FC Malines s'est opposé à la proposition de sanction du parquet de l'Union belge (URBSFA) concernant Ahmed El Messaoudi. Le médian se présentera ce mardi devant la Commission des litiges pour son carton rouge reçu en 8e de finale de la Coupe de Belgique.

El Messaoudi avait été exclu par Christof Dierick contre Genk après 6 minutes de jeu pour une faute dans le rectangle sur Thomas Buffel, lancé vers le but. Le parquet avait proposé une journée de suspension, qui l'aurait privé du déplacement à Ostende (9 décembre). Malines estime qu'El Messaoudi a déjà purgé sa sanction pour ce "léger carton rouge": Genk s'était imposé aux tirs au but, ce qui signifie que Malines a joué 114 minutes sans son milieu défensif.

La Commission des litiges connaîtra un après-midi chargé mardi. Outre El Messaoudi, sont aussi attendus le milieu de Genk Ruslan Malinovskiy, le coach du Standard Ricardo Sa Pinto et l'attaquant de Lokeren Lewis Enoh.

Waasland-Beveren et Jonathan Buatu ont accepté la sanction d'une journée. Le médian avait été exclu contre Eupen (2-0) en Coupe. Il manquera le match au Standard (08/12).