Mouscron est allé s'imposer 0-2 à Malines, grâce à une bonne première mi-temps. Les hommes de Mircea Rednic enfoncent du coup ceux de Dennis Van Wijk et prennent 11 points d'avance sur les Malinois et le siège éjectable.

Pour sa première à Malines, Dennis Van Wijk a changé quatre joueurs par rapport à l'équipe alignée par Aleksandar Jankovic et battue par Saint-Trond. Uros Vitas, Jules Van Cleemput, Nicklas Pedersen et Mats Rits ont permis aux Anversois de prendre un départ enthousiaste. Pedersen a apporté à deux reprises le danger dans la zone d'Olivier Werner; qui n'avait plus joué un match officiel depuis 525 jours. La première fois, le Danois a bénéficié d'un service de Rits (3e) et la seconde, il a bien combiné avec Van Cleemput (9e). Mais les Malinois ont rapidement montré leurs limites avec Hassane Bandé, qui tricotait dans le rectangle adverse (33e).

Entre-temps, Mouscron a lancé une première alerte par Aristote Nkaka (21e). L'occasion suivante allait être la bonne: Mohamed a repris victorieusement un centre de Fabrice Olinga (38e, 0-1).

Cette saison, Malines n'a jamais gagné quand l'adversaire a ouvert la marque. Rotariu a immédiatement confirmé la statistique en reprenant de la tête un coup de coin d'Omar Govea (47e, 0-2). Van Wijk n'a pas tardé pour effectuer ses trois changements: Nicolas Verdier et Elias Cobbaut pour Dimitris Kolovos et German Mera (54e) ainsi que Rob Schoofs pour Yacouba Sylla (60e). Cette manoeuvre a failli être directement payante mais un envoi de Verdier a heurté le montant (62e). Dans les minutes qui ont suivi, Mouscron a encore eu de la chance quand Nkaka a perdu le ballon dans sa zone (64e) et sur un coup franc de Vitas (65e).

Malines a poursuivi sur sa lancée mais Werner a sorti un ballon chaud de Verdier (73e) avant de voir Pedersen et Rits manquer, coup sur coup, deux opportunités (74e). Sur un contre, Taiwo Awoniyi a perdu un duel face à Colin Coosemans (86e) mais Mouscron mettait quand même fin à une série de trois défaites.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Juste après le repos, Rotariu assomme Malines. Le KaVé était ressorti des vestiaires avec de bonnes intentions mais le 0-2 de Moucron lui a coupé l'herbe sous le pied.
l'HOMME
du match
Govea a régné en maître au milieu de terrain. Le Mexicain fut impliqué dans presque toutes les actions offensives de Mouscron, délivrant d'ailleurs l'assist sur le 0-2.
notre AVIS
sur le match
Malines a réellement déçu en première période, ne montrant pratiquement rien, mis à part du déchet et de l'imprécision. Mouscron a par contre affiché de l'envie, menant logiquement à la pause. Et le 0-2 tombé en début de second acte a permis aux Hurlus de gérer. Les Malinois se sont créé quelques occasions, franches, mais ont là aussi manqué de précision.