La commission des Litiges de l'Union belgea infligé mardi une suspension de quatre matchs, dont deux avec sursis, et une amende de 1.600 euros à Dylan Batubinsika. Lazslo Bölöni a lui écopé d'une suspension de deux semaines.

Le défenseur de l'Antwerp manquera les deux dernières journées de la phase classique contre Eupen (03/03) et à Anderlecht (11/03).

Batubinsika a reçu une carte rouge directe de la part de l'arbitre Wim Smet pour un tacle dangereux sur Dieumerci Ndongala (37e), vendredi lors de la défaite à Genk (4-0). Le parquet avait proposé lundi une suspension de trois journées, assortie d'une amende de 800 euros, mais le club et le joueur sont allés en appel.

De son côté, Lazslo Bölöni, l'entraîneur de l'Antwerp, a lui écopé de deux semaines de suspension (du 1er au 14 mars) et 1.300 euros d'amende suite à son exclusion à Genk.

Vendredi soir en effet, Bölöni avait été renvoyé en tribunes. Exclu par l'arbitre Wim Smet en première période pour avoir critiqué les décision de celui-ci de manière trop véhémente, le Roumain peut s'attendre par ailleurs à une amende salée de la Pro League. Bölöni était présent dans les vestiaires du Great Old à la mi-temps et aurait, comme le suggèrent les images télévisées, passé un coup de téléphone à son adjoint Wim De Decker. Le T1 anversois réfute cependant cette dernière supposition.

L'Antwerp est huitième au classement, une longueur derrière Courtrai, 6e et virtuel dernier qualifié pour les Play-offs 1.