L'avant-dernière journée de la compétition régulière n'a pas permis de départager Charleroi et St-Trond, auteurs d'un nul blanc au stade du Pays de Charleroi.

Principal fait de match dès avant le coup d'envoi, le tifo local qui plaidait pour l'égalité entre les hommes et les femmes. Initiative louable s'il en est. Le STVV se montrait quelque peu menaçant via Akpom et Vetokele. Côté carolo, on signalera un contrôle approximatif de Fall au terme d'une première mi-temps soporifique.

Charleroi remontait sur la pelouse animé de meilleures intentions. Une tête de Kotysch trouvait la latte de son propre but. Dans l'autre camp, une tête de De Petter obligeait Mandanda bien aidé par Dessoleil à dégager le ballon à même la ligne. Bien servi par  Diandy, Rezaei en pleine extension ne pouvait imprimer de la puissance à son envoi qui achevait sa course dans les mains de Steppe. La meilleure occasion revenait à Saglik dans le temps complémentaire. Ce dernier servait Benavente qui frappait en plein sur le portier trudonnaire. Il s'agit du 6e partage d'affilée pour les Zèbres, contraints de céder la seconde place du classement à Anderlecht.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le manqué de Benavente dans le temps complémentaire.
l'HOMME
du match
Fait défaut dans cette rencontre.
notre AVIS
sur le match
Un match terne avec de rares occasions qui ne méritait pas de vainqueur.