Les Anderlechtois ont offert à Roger Vanden Stock une dernière victoire en tant que président. Malgré l'exclusion de Dendoncker dès la 2ème minute, les Mauves ont battu l'Antwerp, qui disputera dès lors les Play-Offs 2.

Pour sa dernière rencontre dans la peau de président du RSC Anderlecht, Roger Vanden Stock s'est offert un tour de terrain avant le coup d'envoi, saluant les supporters du club bruxellois. Zetterberg se chargeait ensuite de donner le coup d'envoi officieux. Les deux hommes ont peut-être avalé de travers dès la deuxième minute de jeu, lorsque Dendoncker écopait d'un carton rouge sévère mais pas illogique pour une faute sur Limbombe en tant que dernier homme.

Anderlecht allait donc disputer toute la rencontre en infériorité numérique. Les Mauves ouvraient pourtant la marque à la 22ème, par l'intermédiaire de Teodorczyk, auteur de son sixième but en trois matchs.

La première période n'était pas inoubliable, mais l'Antwerp montait progressivement en régime. L'équipe anversoise égalisait ainsi méritoirement juste avant la pause, par l'intermédiaire du même Limbombe.

Le niveau de jeu baissait en seconde période. Les occasions se faisaient rares. Alors que l'Antwerp ne pouvait profiter de son homme en plus sur la pelouse, Anderlecht reprenait l'avantage à un petit quart d'heure du terme: Ganvoula convertissait un penalty obtenu par Morioka. Les Bruxellois allaient ensuite terminer à neuf contre onze, Trebel voyant encore rouge pour un tacle pied en avant sur Owusu. Mais la victoire ne leur échappait pas. Histoire d'offrir une sortie victorieuse à leur désormais ex-président.