Eupen a battu Mouscron (4-0) et gagné le droit d'évoluer encore en JPL la saison prochaine. Le Japonais Toyokawa, entré au jeu, a inscrit 3 buts.

Raspentino et Gnaka (de retour de suspension) remplaçaient Wague et Valiente dans l'équipe d'Eupen. Ce dernier n'était même pas dans le noyau, pas plus que Mbaye Leye.

Frank Defays effectuait cinq changements dans son onze de base: Aidara, Mohamed, Petit, Diedhiou et Vojvoda étaient titularisés.

Eupen devait gagner mais se montrait plutôt prudent et la première occasion était pour Mouscron mais l'envoi de Rotariu filait dans la tribune.

Les Eupenois réagissaient mais Koné,  Ocansey et Raspentino ne parvenaient pas à transformer leurs occasions avant le repos.

Après la pause, la première possibilité était à nouveau eupenoise mais c'était le moment où Malines prenait l'avance face à Waasland Beveren et Eupen prenait un coup sur la tête.

Ce moment de découragement passé, Eupen reprenait le flambeau et marquait trois buts en 6 minutes sur trois  coups de patte de Luis Garcia: un centre pour Toyokawa, un tir hors de portée de Werner puis un corner pour Toyokawa laissé seul.

A deux minutes du terme, le Japonais, entré à l'heure de jeu, prenait le ballon à Diedhiou et mettait définitivement son équipe à l'abri (4-0).

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le premier but de Toyokawa, à la 73e minute. Six minutes plus tard, c'était 3-0.
l'HOMME
du match
Le Japonais Toyokawa, entré au jeu, a inscrit trois buts et contribué largement au maintien d'Eupen.
notre AVIS
sur le match
Après une mauvaise première mi-temps d'Eupen, la montée au jeu de Toyokawa a tout changé. Sûr qu'on reparlera de cette fin de match.