Mouscron l'a méritoirement emporté face à une équipe du Lierse décimée. Le seul but du match a été inscrit par Rotariu.

Le Lierse était privé de cinq joueurs: Buyens, Wils, Frans, Bourdin et Yagan avaient choisi de ne pas jouer. Ils estimaient que, sans préparation, il n'était pas raisonable de s'aligner sous une telle chaleur. Certains avaient pris place parmi les supporters. Diarra, Joachim et Badibanga entamaient la partie.

A Mouscron, c'était le sentiment inverse qui régnait: le club vient d'être repris par un homme d'affaire thaïlandais qui a de gros projets et parle déjà de... play-off 1. Il y avait aussi beaucoup de changements dans l'équipe, Bailly et Galitsios cédant notamment leur place à Werner et Vojvoda.

La première occasion était pour Mouscron: un tir de Mbombo que Rakovsky arrêtait. Le gardien lierrois se mettait encore en évidence à la demi-heure en détournant un heading... de son propre défenseur, Diarra.

Au repos, chaque entraîneur effectuait un remplacement mais la physionomie et le rythme du match ne changeaient guère.

Il fallait finalement un tir dévié de Rotariu, peu après l'heure de jeu, pour que Mouscron ouvre le score.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le but de Rotariu, inscrit avec un peu de chance mais décisif.
l'HOMME
du match
Le public lierrois, qui a donné le meilleur de lui-même.
notre AVIS
sur le match
La victoire de Mouscron ne se discute pas car le Lierse ne s'est jamais montré dangereux.