Le Parquet de l'Union belge de football a réclamé lundi quatre journées de suspension pour le Mouscronnois Christophe Diedhiou et une journée pour Jakov Filipovic (Lokeren), les deux joueurs exclus lors de la première journée de Jupiler Pro League.

Le Parquet de l'Union belge a réclamé lundi quatre journées de suspension et une amende de 4.000 euros à l'encontre de Christophe Diedhiou, qui a reçu le weekend dernier le premier carton rouge direct de la nouvelle saison.

Le défenseur de Mouscron a donné un coup au visage d'Indy Boonen lors du match perdu par Mouscron à Ostende. L'arbitre Wesley Alen avait dans un premier temps montré le jaune, mais il a changé la couleur du carton après l'intervention de l'arbitre assistant vidéo (VAR).

Le Royal Excel Mouscron a indiqué cet après-midi qu'il n'était pas d'accord avec la proposition du Parquet. Pour le porte-parole du club, Gregory Delreux, "le club n'est absolument pas d'accord et fait opposition". Le club hurlu, qui juge la sanction disproportionnée, se présentera mardi après-midi avec le défenseur sénégalais devant la Commission des litiges.

Diedhiou risque de manquer les rencontres contre le Club Bruges (5 août), l'Antwerp (11 août) et Eupen (25 août) et le déplacement à Anderlecht (17 août).

Jakov Filipovic risque pour sa part de manquer le déplacement de Lokeren à Saint-Trond (11 août). Le Parquet fédéral de l'Union belge a en effet réclamé une journée de suspension et une amende de 1.000 euros pour le défenseur serbe exclu dimanche contre Genk (défaite 0-4).

A 20 minutes du terme, Filipovic avait été exclu par l'arbitre Bart Vertenten pour une faute sur Uronen.