L'Antwerp a dominé Courtrai de la tête et des épaules, surtout en première période. Mais les Kerels et Kaminski ont fait de la résistance. Jusqu'au bout, ramenant un (bon) partage du Bosuil.

C'est fort d'un succès contre Charleroi que l'Antwerp se présentait devant son public pour la première fois de la saison en championnat. Les joueurs de Bölöni étaient ainsi particulièrement motivés au moment d'affronter Courtrai. Il ne fallait ainsi que 30 secondes pour assister à la première possibilité, Kaminski s'employant sur une frappe de Rodrigues. Le Great Old insistait par la suite dans une première mi-temps à sens unique.

Sur coup de coin, Arslanagic passait tout près du 1-0 mais Kaminski repoussait la tête du défenseur. Hairemans alertait ensuite encore le portier courtraisien à plusieurs reprises, via des tirs de loin. Rodrigues était également omniprésent devant, tout comme Bolingi. Courtrai tenait bon et pouvait s'estimer heureux de rentrer aux vestiaires avec un score de 0-0.

 La première occasion de la seconde période était à nouveau anversoise. Bolingi ne parvenait pas à prolonger un centre au fond des filets. L'Antwerp demeurait la meilleure équipe sur le terrain, mais se montrait ensuite moins dangereux. Il fallait attendre la montée au jeu de Lamkel Ze pour assister à une nouvelle belle occasion, mais lui aussi échouait à deux reprises.

En fin de match, Courtrai faisait parler son expérience pour gagner ça et là quelques secondes, cassant le rythme du Great Old. Ce dernier devait dès lors se contenter d'un point, malgré une domination de tous les instants. De son côté, Glen De Boeck se satisfera du point pris par ses hommes, malgré une prestation difficile dans le jeu.