Eupen a déjà encaissé neuf buts en deux matches. Il s'est incliné 1-4 contre Charleroi après avoir mené au score.

Trois changements à Eupen: Mulumba (suspendu), Laurent et Yagan étaient remplacés par Lazare, Milicevic et Toyokawa.

A Charleroi, Mazzu, dont c'était le 200e match sur un banc en Jupiler Pro League, lançait d'emblée Rezaei à la place de Bedia.

La première occasion était pour Charleroi avec un envoi d'Ilaimaharitra capté par Vancrombrugge mais à la 10e, Martos déviait bêtement un tir de Toyokawa dans son propre but alors que Mandanda était à la bonne place (1-0).

Charleroi souffrait, surtout sur le flanc droit mais à la moitié de la première mi-temps, Baby égalisait de la tête sur corner, via la jambe de Molina.

Le match était équilibré mais peu après la demi-heure, Gholizadeh avait tout le temps de centrer de l'extérieur du pied pour Rezaei qui, complètement isolé, donnait l'avance à Charleroi.

Dès la reprise, Eupen se retrouvait à 10 suite à l'exclusion d'Ocansey sur intervention du VAR. Il aurait donné un coup de coude à Ilaimaharitra.

La tâche d'Eupen devenait difficile, même si les Pandas n'abandonnaient pas tandis que Charleroi contrôlait mais sans se replier.

Mazzu faisait entrer Perbet qui, à 10 minutes du terme, faisait 1-3, égalant ainsi le nombre de buts de David Pollet sous le maillot carolo (31 chacun).

Trois minutes plus tard, Rezaei ajoutait un quatrième but sur un coup-franc de Grange puis Hendrickx loupait le 1-5 suite à une erreur de Van Crombrugge.