Arnaut Danjuma Groeneveld (2) et Siebe Schrijvers ont permis à Bruges de battre (3-0) une équipe de Courtrai bien faible. La messe était dite après huit minutes.

Wesley, autorisé à jouer au dernier moment par la Commission des Litiges, n'était pas au coup d'envoi. Cela n'empêchait pas Bruges de marquer très vite puisque, après trois minutes, Groeneveld rentrait dans le jeu et marquait d'un tir croisé. Un but à la Limbombé qu'il remettait cinq minutes plus tard pour faire 2-0.

Courtrai tentait de faire le jeu mais ne parvenait pas à se montrer dangereux avant la 32e (heading de Mboyo capté par Letica). Au contraire, Groeneveld semait encore la panique dans le rectangle puis un coup-franc de Vanaken heurtait le dessus de la transversale et Groeneveld tentait à nouveau son mouvement mais Kaminski était à la bonne place.

Au repos, Ouali, qui n'arrivait pas à maîtriser Groeneveld, cédait sa place à Azouni mais peu avant l'heure de jeu, Siebe Schrijvers inscrivait son premier but sous le maillot brugeois (3-0).

En fin de match, Vormer manquait la possibilité de faire 4-0.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le deuxième but de Groeneveld. On a beau savoir ce qu'il va faire, il est difficile à arrêter. Ouali s'en est aperçu.
l'HOMME
du match
Groeneveld. Ses dribbles et sa vitesse ont semé la panique dans la défense de Courtrai.
notre AVIS
sur le match
Sur un terrain détrempé, Bruges a vite été à l'aise. Difficile, dès lors, de juger de son véritable état de forme. Ce qui est sûr, c'est que Groeneveld est le digne successeur d'Izquierdo et Limbombé et que Courtrai paye un calendrier très difficile.