Le Racing Genk s'est imposé, sans forcer, à la Côte dimanche après-midi. Buteurs avec Trossard (sur pen.) et Malinovskyi, les Limbourgeois portent leur bilan à 7 points sur 9.

Malgré un match européen dans les jambes, le Racing Genk a tenu son rang sur la pelouse du KV Ostende, au terme d'un match qui ne restera pas dans les annales de la saison. La première période fut ainsi décevante, avec peu d'occasion et peu de rythme. Le score de 0-0 à la pause était assez logique, même si Genk fut dominateur.

La rencontre s'est animé davantage en seconde période. La montée au jeu de Ndongala a notamment fait beaucoup de bien au jeu genkois. Ostende se montrait également plus dangereux, par l'intermédiaire notamment de Canesin et, surtout, Sakala. Le Zambien a notamment frappé sur le cadre du but.

C'est finalement à un petit quart d'heure du terme que la victoire a choisi son camp. Trossard convertissait d'abord un penalty, avant que Malinovskyi ne double la mise cinq minutes plus tard d'un but exceptionnel, d'une frappe de loin transversale rentrante.

Avec 7 points sur 9, les hommes de Philippe Clement poursuivent leur bon début de saison. Le compteur d'Ostende reste par contre bloqué à 3 unités.