Beaucoup mieux organisé depuis l'arrivée de Bernd Storck, Mouscron a battu Courtrai (1-0) et revient à une unité de Waasland-Beveren et Lokeren.

Storck ne gardait que cinq titulaires par rapport au dernier match: Galitsios, Godeau, Van Durmen, Mohamed et Pierrot. Il lance Butez, Gulan, Boya, Bakic, Olinga et Mbombo.

De Boeck relançait  Kaminski entre les perches. De Sart était également titularisé dans l'entrejeu. L'entraîneur comptait sur la vitesse d'Ezekiel pour faire mal à la défense mouscronnoise. Mboyo évoluait sur le flanc.

Il fallait attendre plus d'un quart d'heure pour voir la première occasion: Pierrot reprenait de la tête un centre de Godeau mais le ballon passait au-dessus.

Mouscron, mis en appétit, poursuivait dans cette voie: Mbombo et Olinga tiraient à coté mais Kaminski devait s'employer sur un tir des 30 mètres de Bakic.

A cinq minutes du repos, Olinga plaçait un coup de rein et était accroché par Hines-Ike. Mohamed transformait le penalty.

Après la pause, la première occasion était à nouveau pour Mouscron. Kaminski devait repousser un envoi de Pierrot et la reprise d'Olinga passait à côté.

De Boeck devait changer quelque chose: il lançait Chevalier à la place d'Ezekiel. Courtrai se montrait plus dangereux et Butez devait intervenir deux fois devant Mboyo mais la défense mouscronnoise était beaucoup mieux organisée que lors des six premières journées. Avec un peu de chance puisque, en fin de match, un heading de Kagelmacher heurtait la transversale.