Anderlecht n'a pas brillé mais Anderlecht a remporté le Clasico à la belge contre le Standard. Mené au score à la pause, les Bruxellois ont inversé la tendance en fin de partie, Sanneh inscrivant le but de la victoire dans les arrêts de jeu.

Anderlecht signait la meilleure entame de match et se montrait une première fois dangereux après 8 minutes de jeu, via Gerkens. Le même Gerkens alertait ensuite Ochoa d'une frappe cependant trop faible pour surprendre le portier mexicain du Standard. Les Rouches répliquaient ensuite, d'abord par un envoi trop enlevé de Lestienne, ensuite sur une tête au-dessus d'Emond.

Dominateur en possession, Anderlecht ne se créait pas non plus d'énorme occasion. Le Standard allait ensuite mieux finir la première période. Emond héritait d'une belle possibilité mais Didillon le contrait à hauteur du petit rectangle. Juste avant le repos, Carcela laissait filer entre les jambes une passe de Pocognoli mise à profit par Djenepo pour ouvrir la marque.

Mené à la marque à l'entame de la seconde mi-temps, les Anderlechtois devaient réagir. Les Liégeois géraient toutefois facilement face à des Bruxellois en anque d'inspiration. Laifis devait tout de même intervenir in extremis devant Morioka avant que Sanneh n'envoie sa reprise de la tête sur le toit du but.

Les minutes passaient et la pluie redoublait. Sur un coup de coin obtenu après une frappe de Morioka, Santini héritait du ballon au second poteau et balançait un magnifique tir qui surmontait Ochoa pour égaliser ! Ce but avait le don de galvaniser les Mauves, qui mettaient enfin une certaine pression sur les Rouches. Mais mis à part une tentative de Bakkali, monté au jeu, le Standard ne souffrait guère.

La victoire allait pourtant finalement pencher du côté anderlechtois. Suite à une petite erreur de Goreux, monté peu avant, Trebel héritait d'un coup de coin repris en puissance par Sanneh pour faire 2-1 à la 93ème et libérer tout le peuple mauve.