Charleroi a écopé d'une amende de 2.500 euros de la part de la Commission des litiges de l'Union belge mardi. Ses supporters avaient allumé des feux de bengale au Standard le 15 septembre dernier, et jeté des bombes de fumées sur le terrain.

Le coup d'envoi de la rencontre avait du être retardé de 90 secondes. Juste avant la pause, un autre jet derrière le panneau marquoir avait été constaté par le délégué au match qui a noté aussi dans son rapport des feux de bengale à la 70e minute.

Le parquet de l'Union belge avait réclamé 3.000 euros.