Le Club Brugeois a battu facilement Ostende (4-0) et rejoint provisoirement Genk, qu'il affrontera le week-end prochain. C'est la première victoire du Club Brugeois depuis le 29 septembre.

A Bruges, Letica était (officiellement) blessé et remplacé par Horvath, qui se voyait offrir une nouvelle chance. Denswil retrouvait sa place derrière. Dans l'entrejeu, Rits était aligné aux côtés de Nakamba, au détriment de Vormer. Vanaken héritait du brassard de capitaine.

Trois changements à Ostende : Canesin, Coopman et Câlin sortaient de l'équipe.  Bataille, Vanlerberghe et Vandendriessche faisaient leur entrée.

Le Club Brugeois prenait d'emblée le match en main. Après cinq minutes, Faes était averti. Les premières occasions étaient pour Wesley et Rits, qui manquaient leur reprise.

Le but était dans l'air et tombait au quart d'heure lorsque Schrijvers concluait une belle action en reprenant victorieusement un centre de Rits.

Cinq minutes plus tard, Vanaken doublait le score sur penalty suite à une faute de Bataille sur Diatta.

A la 23e, Bruges pensait avoir inscrit un troisième but par Vanaken via le dos d'Ondoa mais, après avoir consulté le VAR, l'arbitre décidait que le ballon n'avait pas franchi la ligne.

Bruges levait un peu le pied et Horvath devait intervenir en deux temps mais, juste avant le repos, Wesley faisait 3-0 de la tête.

En deuxième période, Bruges gardait le contrôle et salait encore l'addition. A la 70e, Schrijvers inscrivait son deuxième but de la soirée.




MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le 4-0 de Schrijvers après un joli coup-franc de Denswil et un bel arrêt d'Ondoa.
l'HOMME
du match
Hans Vanaken. Avait retrouvé sa baguette de chef d'orchestre. A inscrit un but sur penaty et délivré un assist.
notre AVIS
sur le match
Bruges a dominé du début à la fin. Victoire méritée avant le match au somme à Genk, samedi à 18h.