Le projet de rénovation du stade de Charleroi, qui avait été présenté et discuté avec le politique en 2015-2016, est sur le point d'être abandonné, révèlent mardi la DH et La Libre.

La construction d'une nouvelle enceinte de 20.000 places, pour un montant de 60 millions d'euros, est envisagée.

La région de Gosselies semble être privilégiée pour implanter ce nouveau stade, qui se voudrait multifonctions, à l'horizon 2023. On peut également imaginer que le groupe de construction Besix, sponsor de Charleroi et des Diables rouges, sera privilégié vu les bons rapports qu'il entretient avec Mehdi Bayat, écrivent les quotidiens.