Depuis qu'il joue en Jupiler Pro League, Eupen n'a jamais battu Genk. Et ce n'était pas encore pour cette fois-ci puisque les Limbourgeois se sont imposés 0-2 grâce à deux buts de Samatta. Ils conservent ainsi sept points d'avance sur le Club Brugeois au classement général.

Tous deux éliminés en coupe après avoir fait tourner leur noyau, Claude Makélé et Philippe Clement en revenaient à des formations plus classiques.

Le Français alignait huit autres joueurs, seuls Pouraliganji, Marreh et Ocansey ayant survécu au naufrage ostendais.

Philippe Clement  rappelait Uronen, Dewaest, Pozuelo, Malinovski, Samatta et Ndongala. Berge, invisible à l'Union, était remplacé par Heynen.

Les Limbourgeois prenaient d'emblée les choses en main et, dès la 10e, il fallait un tackle de Blondelle pour empêcher Samatta d'ajuster Van Crombrugge. Trois minutes plus tard, celui-ci intervenait devant Pozuelo mais Samatta suivait et ouvrait le score.

Pas le temps pour Eupen de se remettre de ses émotions: à la 20e, Uronen lançait Samatta qui dribblait tout le monde et lobait le gardien.

Il fallait attendre la demi-heure pour voir Eupen réagir sur un envoi de Toyokawa, bien trop faible pour inquiéter Vukovic.

Après la pause, le terrain, de plus en plus lourd, empêchait le beau jeu. D'autant que Genk faisait la passe à dix. Ce qui ne l'empêchait pas d'encore se créer quelques possibilités, notamment sur un coup de coin de Malinovskiy.

Eupen avait le mérite de se battre jusqu'au bout et, à un quart d'heure du terme, Fall reprenait un centre de Gnaka à côté, ce qui avait le mérite de réveiller les Limbourgeois.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
L'efficacité de Samatta après 13 minutes. 
l'HOMME
du match
Ally Samatta. Le compteur du Tanzanien affiche déjà 14 buts. 
notre AVIS
sur le  match
Genk n'a pas connu de problème à Eupen, où s'il rapidement mis sur le velours avant de contrôler.