Charleroi débute l'année de belle manière. Les Zèbres se sont imposés sur la pelouse du Club de Bruges grâce à un unique but d'Angella.

11 ans. Cela faisait 11 ans que Charleroi n'avait plus gagné au Club. C'est donc un succès historique que les Zèbres ont décroché lors de cette journée de reprise en sortie de trêve hivernale. Ce succès, les hommes de Felice Mazzu l'ont obtenu grâce à leur excellente organisation tactique, bloquant notamment les flancs et contrant bien les Vormer, Vanaken ou Wesley.

Après une entame de match équilibrée, Charleroi a surpris Bruges sur coup de coin peu après le quart d'heure. Nurio trouvait alors la tête d'Angella, lequel trompait Horvath. Les Blauw en Zwart ne parvenaient pas à réagir et multipliaient par contre les mauvais choix. A l'image d'Amrabat, qui préférait servir un Vormer hors jeu (largement) plutôt que de frapper vers le but déserté par Penneteau sorti de son rectangle sur un ballon en profondeur.

L'ancien Zèbre Mata passait pourtant tout près de l'égalisation juste avant le repos. Sa déviation sur un centre de Vanaken échouait sur la transversale !

Charleroi s'attendait alors à une seconde période difficile. Mais le Club ne haussait toujours pas le ton. Une frappe croisée de Vormer passait tout de même à 30 cm du poteau. Dans la foulée, Osimhen, lancé par... une mauvaise passe d'Amrabat, manquait le 0-2 en perdant son face à face avec Horvath. Les Carolos s'offraient ensuite le luxe de dominer en possession pendant plusieurs minutes.

A un peu moins de 20 minutes du terme, le poteau sauvait alors Charleroi. Bien monté au jeu à la pause, Schrijvers voyait en effet sa frappe enroulée échouer sur le montant. La nervosité gagnait par après progressivement les Brugeois. A 5 minutes du terme, c'était au tour de Penneteau d'éviter le 1-1 sur une reprise de Wesley. Bruges avait brûlé sa dernière cartouche. A l'issue de 10 minutes d'arrêts de jeu, Charleroi s'imposait et réalise une belle opération dans la course aux play-offs 1.