Fred Rutten a réussi à prendre ses premiers points en tant qu'entraîneur d'Anderlecht mais ce ne fût non sans difficultés face à Eupen au Parc Astrid dans le cadre de la 23ème journée de Jupiler Pro League. Score final: 2-1.

Après le couac à La Gantoise, Anderlecht devait absolument renouer avec la victoire contre l'AS Eupen, pour prétendre boucler en honorable position la saison régulière de trente journées, et être ensuite en droit de viser une place sur le podium final.

Réputé invincible au Parc Astrid, mais battu 0-1 par Genk lors de la 17e journée, il ne pouvait pas se permettre un nouvel échec, ni même un cinquième match nul à domicile, sous peine d'être aspiré vers le milieu du tableau, où figure justement Eupen.

D'emblée installés dans le camp visiteur, les mauves, privés entre autres d'Adrien Trebel et de Pieter Gerkens, n'ont cependant pas réussi à concrétiser, l'Alliance visiteuse réussissant ainsi à atteindre sans dommage la demi-heure de jeu.

Mieux, même, elle a ouvert le score à la 32e, au terme d'une contre-attaque amorcée par Silas Gnaka, et conclue sans aucune opposition par Mamadou Fall, dont le tir croisé au ras du sol n'a laissé aucune chance à Thomas Didillon (0-1).

Hendrik Van Crombrugge, au prix de nombreux arrêts, notamment sur un tir de près du jeune Yari Verschaeren (17 ans) à la 39e, avait lui conservé ses filets inviolés à la pause.

Le retour au vestiaire des mauves a été salué par une bronca. Au pied du mur, comme Bruges à Ostende (1-2), plus tôt dans la journée, Anderlecht a eu le mérite de rapidement égaliser au terme d'une action lumineuse de Verschaeren, à l'origine et à la conclusion de la phase dessinée avec la complicité du transfuge autrichien Peter Zulj (1-1, 51e). Ce dernier avait en effet remplacé Zakaria Bakkali à la reprise.

Anderlecht ne pouvait toutefois pas se contenter de ce partage, et garda donc le pied sur le champignon.

Le deuxième but, également de fort belle facture, tomba d'ailleurs assez rapidement. Ivan Obradovic, de retour en grâce sous Fred Rutten, centra en effet pour la tête d'Ivan Santini, qui ne manqua pas d'inscrire son 12e but de la saison (2-1, score final).

Anderlecht se rapproche ainsi à 3 points (40-37) du Standard, quatrième, auquel il rendra précisément visite à Sclessin dimanche prochain.

le MOMENT
du match
Fall offrant l'avantage à Eupen à la demi-heure de jeu.
l'HOMME
du match
Yari Verschaeren. Un but et un pré-assist pour la deuxième titularisation de ce jeune joueur de 17 ans très prometteur.
notre AVIS
sur le match
Anderlecht a peiné pour remporter une victoire pourtant méritée. Verschaeren et Zulj ont fait très bonne impression.