La Gantoise a clôturé la 23ème journée de Jupiler Pro League en prenant la mesure de Courtrai sur le score de 1-2 et pour du même coup s'emparer de la sixième place au classement général.

Il y avait une odeur de poudre au Stade des Eperons d'or au coup d'envoi du dernier match de la 23e journée de la Jupiler Pro League. Parce qu'il s'agissait d'un derby mais surtout, parce que ce match ressemblait fort à celui de la dernière chance, pour l'équipe locale en tout cas. Mais pour La Gantoise, qui pouvait déloger Saint-Trond (vainqueur 1-2 au Cercle de Bruges samedi) du top 6, l'enjeu était tout aussi considérable, compte tenu aussi de ses ambitions.

Il a fallu moins de cinq minutes aux Buffalos pour tromper leur ancien gardien Sébastien Bruzzese via le jeune prodige Canadien Jonathan David. Mais la réponse de Courtrai n'a pas tardé, Idir Ouali égalisant de près dix minutes plus tard (1-1, 15e).

David est ensuite passé tout près du doublé, lorsque le poteau a renvoyé son envoi à la 36e. L'occasion de marquer était pourtant belle. Ouali également, aurait signé un doublé, si sa reprise n'avait pas heurté la barre transversale à la 55e.

Courtrai dominait d'ailleurs les débats à cet instant de la partie. Mais comme souvent en pareil cas, c'est Gand qui a marqué.

Un but magnifique de l'arrière gauche Thibault de Smet, 20 ans, qui après deux crochets aux abords de la surface, a ponctué sa deuxième titularisation de la saison par un tir imparable en pleine lucarne (1-2, 76e).

Un goal qui vaut son pesant d'or, puisqu'il permet à La Gantoise de se hisser dans le playoff I provisoire, a égalité de points avec Anderlecht, 37 chacun. Courtrai, en revanche, peut maintenant s'apprêter pour le parcours du combattant en playoff II.

A noter que La Gantoise, qui se déplace à Ostende mercredi en demi-finale retour de la Coupe de Belgique (2-2 à l'aller), avant un délicat déplacement au Club Bruges en championnat, dimanche prochain, n'alignait pas sa recrue Roman Bezus, ni Dylan Bronn, Nana Asare et Alexander Sörloth, au coup d'envoi. Bezus et Sorloth sont montés à l'heure de jeu.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le superbe but de De Smet. Le back gauche de La Gantoise a décoché une frappe d'une précision incroyable qui a permis de tromper Bruzzese via l'équerre et le poteau de son but et d'offrir les trois points à son équipe.
l'HOMME
du match
Mboyo. Il a sorti une très grosse prestation en étant toujours impliqué dans les actions offensives de Courtrai sur son flanc.
notre AVIS
sur le match
La Gantoise a du se battre pour remporter cette victoire précieuse. Courtrai aurait pu légitimement revendiquer le point du partage, qui n'aurait pas été 'volé'.