Le FC Bruges a bien profité de la défaite inattendue du RC Genk face à Mouscron: il s'est imposé 1-2 à Ostende et revient à sept unités des Limbourgeois qu'il rencontrera la semaine prochaine.

Ivan Leko en revenait  au système à deux attaquants qui fonctionnait bien la saison dernière. Wesley et Schrijvers jouaient devant. Amrabat passait en défense ("pour mieux faire circuler le ballon", disait Leko)  et Diatta s'occupait du flanc droit. Poulain et Mata étaient les victimes de ce changement.

Un seul changement à Ostende par rapport au match de coupe de jeudi à Gand: Coopman était remplacé par Sakala.

On jouait depuis moins d'une minute que Nakamba commettait une faute sur Canesin. Le coup-franc de Vanlerberghe traversait le mur, ne laissant aucune chance à Horvath.

Bruges réagissait immédiatement par Schrijvers mais Faes faisait le ménage et Dutoit empêchait Denswil d'égaliser sur corner.

Ostende se donnait un peu d'air mais, peu avant le repos, Dutoit était tout heureux de voir une volée de Vanaken s'écraser sur le montant.

Après la pause, la première occasion était pour Amrabat, qui tirait au-dessus. Mais peu après, Nourio commettait une faute sur Schrijvers dans le rectangle et Vanaken égalisait sur penalty.

Ostende ne parvenait pas à garder le ballon et, à l'heure de jeu, De Bock commettait une faute de main dans le rectangle. Wesley, qui n'avait plus marqué depuis novembre, s'emparait du ballon et donnait l'avance à Bruges.

En fin de match, Ostende pressait mais en vain.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le penalty en début de deuxième mi-temps a donné des ailes au Club Brugeois.
l'HOMME
du match
Siebe Schrijvers s'est montré très actif et insaisissable.
notre AVIS
sur le match
Victoire difficile mais méritée pour le Club Brugeois, qui devra toutefois se montrer plus efficace à l'avenir.