Et de cinq ! Mouscron a décroché sa cinquième victoire consécutive en battant le Cercle 3-0 dimanche soir en clôture de la 26ème journée. Les Hurlus ont tué tout suspense en l'espace de cinq minutes en début de deuxième acte.

Le coach de Mouscron, Bernd Storck, avait peu de raison de changer son équipe mais comme Marko Bakic était suspendu, il l'a remplacé par Amallah. Malgré le point pris lors du derby contre le Club Bruges, Laurent Guyot s'est passé de Johana Omolo, suspendu, mais aussi de Xavier Mercier et de Naomichi Ueda, qui a sauté de la sélection. Le coach du Cercle leur a préféré Benjamin Delacourt, Lloyd Palun et Adama Traoré, qui effectuait ses débuts avec les Vert et Noir.

Prêté par l'AS Monaco, le milieu malien a forcé le premier coup de coin (2e). Le Cercle a animé le début de rencontre et Mouscron avait du mal à pénétrer dans le camp adverse. En défense aussi, les Hurlus ont patiné à l'image de Noé Dussenne, qui a laissé traîner le pied pour stopper Yoann Etienne: averti, l'arrière hennuyer sera suspendu contre Lokeren (8e).

Mouscron a fini par trouver des espaces et Paul Nardi a dû s'interposer devant Manuel Benson (15e) avant que sur un corner de Nikola Gulan, Frank Boya ne place le ballon de la tête juste à côté (16e). Ensuite, Mbaye Leye a tenté sa chance d'un angle impossible (21e), Amallah n'a pas cadré son envoi (26e) et Benson a manqué sa frappe (33e).

A la reprise, il n'y a pas eu de changement dans les équipes mais Mouscron a directement frappé juste par Awoniyi. Après s'être débarrassé de Jérémy Taravel, le Nigérian a inscrit son 4e but en cinq matchs avec les Hurlus (46e, 1-0). S'il avait été transparent en première période, le Nigérian s'était bien réveillé: profitant d'une perte de balle de Traoré, il a cédé le ballon à Amallah, qui l'a placé au fond (50e, 2-0).

L'heure était venue pour le Cercle d'effectuer ses premiers changements: Isaac Kone pour Traoré (56e) et Kylian Hazard pour Serge Gakpé (59e). Cette manoeuvre n'a pas relancé les actions brugeoises. Awoniyi (63e, 83e), Sidney Fried (69e) et Benson, qui a marché sur le ballon (74e), ont encore donné des angoisses au Cercle. Monté au jeu à la place de Leye (88e), Pierrot a tout de même encore trompé Nardi. Après Ostende, Genk, Charleroi et Gand, le Cercle est la 5e victime d'un Excel que rien ne semble pouvoir arrêter en ce début d'année 2019.