Pas de sanction pour Irvin Cardona. L'attaquant français du Cercle de Bruges, qui avait donné un point flatteur à son équipe (2-2), était venu planter un drapeau du Cercle au milieu du rond central lors du derby de la Venise du Nord face au Club de Bruges le 10 février dernier.

La commission des litiges de l'Union belge de football (URBSFA) ne considère pas cette action comme une injure mais comme faisaint partie d'une "rivalité sportive plus ancienne".

Les joueurs du Club, qui partagent les mêmes installations du stade Jan Breydel, Brandon Mechele et Dion Cools empêchèrent Cardona de planter le drapeau, après quoi des bousculades se sont produites entre les joueurs des deux clubs.

L'arbitre Lawrence Visser et le délégué présent ont rapporté l'incident dans leur rapport de match. Le procureur fédéral Kris Wagner a décidé de poursuivre le seul Cardona, pour lequel le parquet fédéral avait demandé une suspension de deux rencontres et une amende de 2.000 euros.

Le Cercle s'étant opposé à la sanction, Cardona a dû se présenter mardi devant la commission des litiges, qui n'a pas suivi le parquet. Cardona s'en sort avec une "réprimande avec sursis jusqu'au 5 mars 2020".