La commission des litiges de l'Union belge de football n'a pas sanctionné Taiwo Awoniyi mardi. L'attaquant de Mouscron était poursuivi pour avoir célébré un but avec un message à caractère religieux le 10 février dernier à Gand (1-2).

"Fear God, and keep his commandments: for this is the whole duty of man", pouvait-on lire sur le tshirt de Taiwo Awoniyi, après que celui-ci avait ouvert le score face à son ancien club.

Le parquet avait ouvert un dossier disciplinaire sur base du rapport de l'arbitre, mais n'avait pas demandé de peine effective. L'attaquant hurlu s'en sort avec une réprimande avec sursis jusqu'au 5 mars 2020.