Genk a justifié son statut de leader en dominant Anderlecht 3-0 en ouverture des Play-Offs 1. Avec notamment un but de classe mondiale signé Ito en seconde mi-temps.

Genk a conforté son statut de leader samedi soir en s'imposant de manière autoritaire 3-0 face à Anderlecht à l'occasion de la première journée des Play-Offs 1. En perte de vitesse en fin de phase classique, les Limbourgeois ont retrouvé le beau jeu qui a caractérisé leur première partie de saison.

Devant son public, l'équipe de Philippe Clément a parfaitement entamé la rencontre avec des occasions à la pelle dans la première demi-heure qui ont logiquement mené au but de Joakim Maehle (32e). Un but marqué avec la complicité du gardien mauve Didillon - auteur d'une mauvaise relance - et par le manque de réactivité de l'arrière-garde bruxelloise.

Genk aurait pu assommer Anderlecht dans la foulée avec un contre conclu par Samatta qui s'est écrasé sur le poteau (33e) à la suite d'un centre de Trossard. Dangereux à deux reprises en première période, avec Kara et Bolasie, les Mauves ont tenté de repartir du bon pied après la pause.

Ils ont toutefois dû courber l'échine face à la fluidité du jeu limbourgeois. Le Japonais Junya Ito, déroutant jusque là, a une nouvelle fois dupé les défenseurs anderlechtois avant de lâcher une frappe enroulée dans la lucarne d'un impuissant Didillon (55e).

Les troupes de Fred Rutten se sont logiquement ruées en avant pour redresser la barre, mais n'ont récolté qu'une frappe sur le poteau de Yari Verschaeren (66e).

Les joueurs de Genk ont ensuite évolué en contre lors de la dernière demi-heure. Une tactique qui leur a permis de planter un troisième but entre les jambes de Didillon via Joseph Paintsil (79e). Côté mauve, Bolasie se chargeait ensuite de galvauder une occasion trois étoiles en frappant au-dessus au lieu de servir un de ses équipiers.

Dominé, Anderlecht a pris un gros coup sur la tête ce samedi. Il a surtout perdu une grosse occasion de se relancer dans la course au titre. Les Mauves occupent la 4e place avec 26 points et comptent 9 longueurs de retard sur Genk.

Genk conserve cinq longueurs d'avance sur le Standard, 2e avec 30 points, alors que le Club de Bruges (3e, 28 points) devra s'imposer contre Gand dimanche s'il veut rester à quatre points du leader.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le but de Ito qui a permis à Genk de doubler la mise au moment où Anderlecht revenait dans la rencontre.
l'HOMME
du match
Ito. Le Japonais a empoisonné la défense adverse avec un superbe but à la clé. Avant de sortir sur blessure.
notre AVIS
sur le match
La victoire est entièrement méritée pour Genk qui espère avoir tiré un trait sur la page Pozuelo. Anderlecht a affiché un meilleur visage après la pause mais devra se montrer plus efficace.