L'Union a infligé une solide dégelée à Waasland-Beveren, qui n'a plus gagné depuis près de deux mois (5-1). Les Bruxellois comptent neuf sur neuf, tout comme Courtrai, à qui ils rendent visite samedi prochain.

La première grosse occasion était pour l'Union, avec un tir de Kis sur la transversale mais, à la 24e, c'était Waasland-Beveren qui ouvrait le score contre le cours du jeu lorsque Boljevic centrait pour Milosevic (25e).

La joie des Waeslandiens était de courte durée: une minute plus tard, Schryvers commettait une faute de main dans le rectangle et Selemani rétablissait l'égalité sur penalty.

Et dès la 33e, Niakaté, lancé par Teuma,  trompait Roef pour porter l'Union au commandement.

Waasland-Beveren réagissait et, sur un coup-franc de Boljevic, Kristiansen devait se détendre pour détourner le ballon sur sa transversale.

Dès la reprise, l'Union obtenait un nouveau penalty pour une poussée de Gamboa. Une nouvelle fois, Selemani prenait place derrière le ballon et inscrivait son deuxième but de la soirée (3-1).

L'Union n'était pas rassasiée pour autant et, peu après l'heure de jeu, Selemani centrait pour Niakate qui signait à son tour un doublé (4-1) avant de céder sa place.

Selemani, lui, n'en avait pas assez. Ferber profitait d'une perte de balle pour le lancer. Il tirait sur Roef mais exploitait le rebond (5-1).

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Huit minutes après le but d'ouverture de Milosevic, Niakaté faisait 2-1 pour l'Union. C'était le début du festival.
l'HOMME
du match
Selemani a inscrit trois buts et délivré un assist. Un véritable poison pour la défense de Waasland-Beveren. Niakaté, auteur de deux buts, a livré un grand match également.
notre AVIS
sur le match
Victoire archi-méritée de l'Union qui, menée contre le cours du jeu, a immédiatement trouvé la force de réagir.