Genk s'est imposé 2-1 face à La Gantoise au terme d'une excellente rencontre. Point noir, Genk a terminé à 10 suite à l'exclusion de Malinovskyi, par ailleurs auteur d'un doublé. Une mauvaise nouvelle pour la suite des PO.

La Gantoise n'a pas été récompensée de ses efforts au terme d'une première mi-temps où elle a fait jeu égal avec son hôte du soir. Un contre orchestré par David permettait à Sorloth qui se heurtait à Vukovic. Au quart d'heure, Yaremchuk contournait la défense mais son envi manquait ensuite de puissance pour inquiéter Vukovic.

A peine une minute plus tard, Asare devançait Maehle et touchait le poteau, alors qu'au rebond Dewaest taclait Dejaegere en flirtant avec le penalty. Genk réagissait par un coup franc aux 25 mètres de Malinovskyi détourné au prix d'une magistrale détente de Kaminski.

Trossard tentait à son tour de surprendre Kaminski, particulièrement bien inspiré. Dans l'autre camp, un obus de Verstraete filait de peu à côté de l'objectif, alors que Malinovskyi touchait la latte à la faveur d'un surprenant centre tir.

A la 43e, un nouvel envoi de Malinovskyi était contré par la main de Bronn.  Suite à l'intervention du VAR, monsieur Visser désignait le point de penalty. L'Ukrainien ne laissait pas passer l'occasion d'ouvrir la marque. Dans le temps complémentaire, Malinovskyi doublait la mise sur une frappe contrée par l'infortuné Bronn: 2-0 à la pause.

La seconde mi-temps se jouait dans sa première phase sur un rythme plus lent, Genk s'attachant à défendre son avantage au score. Peu avant la 70e, Kaminski et le poteau privaient l'insaisissable Ito du numéro 3. La Gantoise, toutefois, ne renonçait pas. Yaremchuk isolait Limbombe qui obligeait Vukovic à une belle parade.

Sorloth servait ensuite Yaremchuk qui n'était pas plus heureux. A trois minutes du terme, Derijck redonnait espoir aux Buffalo's. La fin de rencontre était indécise. D'autant que dans le temps complémentaire, Malinovskyi écopait du rouge direct pour un pied au visage (involontaire?) de Verstraete. Malgré une dernière tentative de Limbombe, le score ne changeait plus.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
La carte rouge de Malinovskyi à la 94e minute.
l'HOMME
du match
Ito. Le Japonais est assurément la révélation de ce mercato hivernal. 
notre AVIS
sur le match
Un plaidoyer pour les Play-Offs 1 avec deux équipes offensives qui se sont livrées sans compter.Genk a tremblé en fin de rencontre, mais remporte un succès mérité.