Le ,Racing Genk conforte sa place de leader en tête du classement. Les Limbourgeois sont revenu victorieux du périlleux déplacement à Sclessin suite à leur succès 1-3. Les Liégeois peuvent publier le titre.

Genk, qui n'avait plus gagné au Standard depuis la saison 2011-2012, s'est imposé en leader vendredi à Sclessin en match d'ouverture de la 5e journée des play-offs 1 de la Jupiler Pro League.

Sans Renaud Emond, malade, le Standard a joué comme contre Anderlecht sans attaquant de pointe. Paul-José Mpoku, qui fêtait son 27 anniversaire, a évolué en faux neuf avec Mehdi Carcela, Alen Halilovic et Mousa Djenepo en soutien.

Genk a compté sur son triangle médian Ruslan Malinovskyi, Heynen et Sander Berge pour alimenter son trio d'attaquants.

La première grosse occasion était à mettre à l'actif de Genk. Malinovskyi lançait en profondeur Junya Ito qui, faute de prendre à défaut Ochoa bien resté sur ses appuis, servait Samatta.  Zinho Vanheusden (10e) sauvait la maison rouche.

Après cette alerte, le Standard mettait le cap vers l'avant. Mpoku (14e), Djenepo (16e) et Kostas Laifis (19e) testaient Danny Vukovic sans pour autant l'inquiéter. Faute de réelles occasions, l'engagement était total. Le Standard insistait peu avant la mi-temps via Marin qui se jouait de Lucumi à la faveur d'un petit pont avant de placer une volée que Vukovic déviait en corner (40e).

Directement après cette frayeur, Trossard offrait un ballon en retrait au premier poteau où l'omniprésent Heynen surgissait pour l'ouverture du score (41e, 0-1).

En seconde période, après un éclair de Carcela (48e) et un penalty pour une faute de main de Berge refusé par le VAR au Standard (51e), Genk relançait la manoeuvre. Malinoskyi isolait Samatta qui inscrivait son 22e but en plaçant le ballon entre les jambes de Guillermo Ochoa (52e, 0-2).

Djenepo manquait une belle occasion de réduire la marque sur une déviation sur un centre de Carcela (73e) en plein dans les gants de Vukovic (74e). Michel Preud'homme a bien tenté de changer le cours du jeu en sortant Mpoku et Halilovic pour Merveille Bokadi et Maxime Lestienne (75e).

Mais sur un mouvement lancé par Ito, Heynen a servi Trossard, dont le tir précédent s'était écrasé sur la transversale (79e, 0-3).

Genk, qui n'avait gagné aucun de ses dix derniers matches à Sclessin, a brisé la spirale de la défaite malgré un tir victorieux de Marin sur une talonnade de Bokadi (81e, 1-3).

Les Limbourgeois conservent leur première place avec 44 points, sept de plus que le Club Bruges qui se déplace lundi (14h30) à l'Antwerp. Le Standard est quatrième avec 33 points en attendant la confirmation de la victoire par forfait contre Anderlecht.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
            du match
Le 0-1 signé Heynen au plus fort de la domination liégeoise.
de MAN
van de match
Vukovic, Ito, Trossard,...n'ont pas démérité, mais l'homme du match est sans conteste Heynen. Auteur du premier but, et à l'assist sur le 3e, il a en outre brillé par son apport défensif.
onze MENING
over de match
Genk semble tenir la distance et il a réalisé une excellente opération ce soir. Philippe Clement et ses troupes ont fait un nouveau pas vers le titre...