Charleroi s'est largement imposé à domicile contre le Beerschot Wilrijk. Les Zèbres n'ont éprouvé aucun problème pour se jouer des Rats sur le score de 4-0. Niane, Osimhen, Morioka et Perbet ont fait trembler les filets.

Le premier but est tombé dans le temps additionnel de la première période, sur un penalty accordé pour une faute de main de Gregory Grisez après que l'arbitre a consulté les images du VAR. Adama Niane s'est présenté aux onze mètres et a trompé Vanhamel: 1-0, score à la mi-temps.

Victor Osimhen mettait les Zèbres à l'abri en faisant 2-0 à la 72e minute. La fin de match tournait à l'avantage des troupes de Felice Mazzu.

Monté au jeu à la 63e, Ryota Morioka plantait le goal du 3-0 d'une superbe volée à la 80e. Quatre minutes plus tard, l'arbitre octroyait un nouveau penalty aux Zèbres, pour un tacle pieds en avant de Gertjan De Mets. C'est Jeremy Perbet qui se chargeait de la transformer, quelques minutes à peine après sa montée sur le terrain: 4-0, soit la victoire la plus nette pour les Carolos cette saison.

Avec 9 points, Charleroi, qui a signé un 3e succès d'affilée en playoffs II, prend la 2e place du groupe A à 2 longueurs du leader, Saint-Trond, accroché samedi à Eupen (1-1).

Ostende, qui a fait 0-0 contre Westerlo samedi, est 3e avec 7 unités, devant Westerlo (6), le Beerschot et Eupen (4).

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Alors que le Beerschot Wilrijk s'attendait à rejoindre les vestiaires à la pause sur le score de 0-0, Grisez touchait le ballon du bras sur un envoi d'un joueur de Charleroi. Le VAR indiquait à Monsieur Boucaut qu'il y avait penalty. La décision semblait juste malgré toutes les protestations des visiteurs.
l'HOMME
du match
Assurément Niane. Il a marqué et délivré un assist. Il s'est révélé véritablement décisif pour Charleroi.
notre AVIS
sur le match
La première période a été largement dominée par Charleroi mais les buts se sont fait attendre. Les Zèbres n'ont pas manqué de faire parler la poudre en deuxième période.