Genk a partagé 1-1 à Anderlecht lors de l'avant-dernière journée des Play-Offs 1 de Jupiler Pro League. La victoire du Standard face au Club de Bruges offre le titre de champion de Belgique aux Limbourgeois!

L'entame de la rencontre permettait à Kara et les siens de mettre d'emblée la pression. Un feu de paille ponctué par une frappe contrée de Trebel et deux coups de coin. Genk se montrait bien plus efficace. Sur sa première occasion, Maehle isolé sur le flanc droit servait Heynen qui laissait Didillon sans réaction.

Anderlecht tentait de réagir par des volées de Cobbaut, Kums et Sanitni. Seul le capitaine se voyait contré par la jambe de Lucumi. Au quart d'heure, Genk prenait la rencontre à son compte. Samatta isolait Trossard pour la balle de 0-2, mais Didillon détournait du bout des doigts.  Le capitaine genkois reprenait au-dessus sur un service de Heynen alors que Malinovsky se montrait menaçant à deux reprises sur coup franc.

Anderlecht reprenait des couleurs à l'approche de la mi-temps. Sur un centre de Cobbaut, Vukovic détournait dans les pieds de Santini dont la reprise heurtait le poteau. Au repos, Genk était virtuellement champion en raison du partage 0-0 à la pause du Club au Standard (réduit à 10).

Anderlecht poursuivait sur sa lancée après la pause. Verschaeren manquait une belle opportunité sur un service de Kums en tentant de reprendre un temps devant Vukovic. C'était ensuite au tour de perdre son duel avec le portier limbourgeois, bien resté sur ses appuis.

A la 65e, un centre de Saelemaekers permettait à Bolasie de s'élever plus haut que Maehle pour égaliser méritoirement: 1-1. Genk commençait à douter mais les supporters limbourgeois exultaient suite à l'ouverture du score à Sclessin en faveur du Standard. Samatta en profitait pour alerter Didillon.

A dix, le Standard facilitait les desseins de Genk en doublant la mise face au Club de Bruges. Il ne restait plus qu'à attendre le coup de sifflet final de monsieur Laforge sanctionnant le score de 1-1, synonyme de 4e titre de son histoire pour Genk. Mérité.

Le MOMENT
du match
Minute 68. Anderlecht égalise, alors que retentit dans le stade la nouvelle de l'ouverture de la marque au Standard face au Club de Bruges. 
l'HOMME
du match
L'équipe genkoise comme un seul homme pour l'ensemble de sa saison plutôt d'ailleurs que sur ce match.
notre AVIS
sur le match
Genk a dominé les échanges dès le moment où il a ouvert la marque, avant de faire le gros dos devant son but et prendre logiquement un but. Mais le Standard, à dix, a dans le même temps scellé le sort du Club de Bruges.