L'Antwerp, 4ème des Play-Offs 1, a arraché le dernier billet pour l'Europa League. Le Great Old s'est imposé 3-2 contre Charleroi, vainqueur des Play-Offs 2, en match de barrage alors que les Zèbres menaient 0-2 au quart d'heure de jeu.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne fut pas question de round d'observation dans cette dernière rencontre de la saison en Jupiler Pro League. Profitant d'un duel entre les équipiers Van Damme et Baby, Osimhen filait vers le but et trompait Bolat pour ouvrir la marque pour Charleroi après... 9 secondes à peine ! Soit le but le plus rapide de la saison.

Baby avait ensuite l'occasion de rétablir l'égalité mais frappait au-dessus du but carolo. Suite à une faute sur Morioka, Dessoleil convertissait alors de belle manière le coup franc des abords du grand rectangle et doublait la mise pour les Zèbres après 13 minutes de jeu seulement !

Groggy, l'Antwerp réagissait néanmoins dans la foulée. Trois minutes après le 0-2, Mbokani réduisait en effet la marque suite là aussi à un coup franc. Cette première mi-temps complètement folle se poursuivait à la 22ème: Zajkov commettait la faute sur Lamkel Zé dans le rectangle. Carton rouge et penalty, converti par Refaelov pour remettre les deux équipes à égalité.

La suite se voulait sensiblement plus calme. Charleroi digérait bien les deux buts encaissés et l'exclusion en fin de première mi-temps. A onze contre dix, l'Antwerp dominait logiquement en seconde période. A l'heure de jeu, Osimhen avait tout de même le 2-3 au bout du pied mais Bolat sortait une parade quatre étoiles. En face, Rodrigues centrait pour Refaelov dont la reprise terminait sur la transversale.

Alors que la pression augmentait d'ailleurs devant le but carolo, Mbokani signait une nouvelle action de grande classe à la réception d'une tête de Lamkel Zé pour tromper Riou d'une pichenette.

En infériorité numérique, Charleroi accusait le coup physiquement alors que l'Antwerp insistait. Riou détournait d'abord un envoi de Lamkel Zé avant de voir une tête de Mbokani terminer sur la barre. Les hommes de Mazzu ne trouvaient plus les ressources pour arracher une égalisation dans le dernier quart d'heure, tandis que ceux de Bölöni géraient parfaitement la fin de match même si Mbokani manquait le 4-2 dans le temps additionnel.

L'Antwerp boucle donc sa belle saison par une qualification pour le deuxième tour préliminaire de l'Europa League. Le club anversois retrouve l'Europe pour la première fois depuis un premier tour en Coupe de l'UEFA lors de la saison 1994-1995, si l'on excepte la Coupe Intertoto en 1997.