Le FC Bruges a bien entamé la saison: 22 tirs cadrés à 2, 14 corners à 1, ces chiffres soulignent combien sa victoire à Waasland Beveren (1-3) ne souffre aucune discussion.

A Waasland Beveren, Vukotic et Milosevic étaient sur le banc.


Philippe Clement alignait la même équipe que face au Sporting Lisbonne.  Deli, Sobol et Okereke étaient titulaires.

Bruges mettait directement la pression et après 4 minutes, Pirard devait intervenir sur un coup-franc de Vormer repris de la tête par Deli.

Les Brugeois semblaient avoir le match en main, surtout sur le flanc droit. A la demi-heure, cependant, sur un centre anodin d'Emmers, Rits touchait le ballon de la main dans le rectangle. L'arbitre laissait poursuivre mais le VAR intervenait pour signaler le penalty, transformé par Forte (1-0).

Bruges reprenait ses esprits et héritait lui aussi d'un penalty sur une phase similaire peu avant le repos: Sobol tirait, Caufriez tendait la main et il fallait là aussi une intervention du VAR pour que l'arbitre accorde le penalty, transformé par Vanaken.

A la reprise, Custovic devait remplacer Wiegel par Vukotic. On rejouait depuis seulement deux minutes lorsque Dennis entrait dans le rectangle sur la droite et décalait pour Vanaken. L'envoi de ce dernier était puissant, Pirard ne pouvait le capter et Okereke suivait (1-2).

Waasland Beveren réagissait à peine et à  20 minutes du terme, Mata obtenait un coup de coin que Vanaken reprenait victorieusement au premier poteau (1-3). Le match était plié.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Deux moments-clefs avec des interventions du VAR pour accorder un penalty à chaque équipe. 
L'HOMME
du match
Deli. Le nouveau défenseur central de Bruges a fait forte impression. Imbattable de la tête.
notre AVIS
sur le match
Bruges a été mené contre le cours du jeu mais il a dominé tout le match et a fini par faire la différence.