Le Standard n'a fait qu'une bouchée de Zulte Waregem pour son premier match de la saison à Sclessin. Les Rouches l'ont emporté4-0 face à une équipe de Zulte Waregem menée 2-0 à la pause et réduite à 10 juste après le repos. Le capitaine Emond a notamment signé un doublé après la pause.

Si la rencontre a été précédée d'un vibrant hommage de l'ensemble du stade de Sclessin à Robert Waseige, décédé le 17 juillet dernier, il a ensuite fallu moins de deux minutes pour voir le Standard déflorer la marque. Un coup franc tiré côté gauche par Amallah était dévié par Walsh hors de portée de son gardien Bansen. Un départ de rêve pour le Standard, d'autant que Lestienne manquait la balle de 2-0 face à Bansen.

Zulte Waregem évoluait trop lentement pour déstabiliser l'arrière garde rouche. A la 20e, monsieur Verboomen sifflait un penalty en faveur des Rouches avant de se raviser pour une faute de main peu évidente de Deschacht suite à l'intervention du VAR. Le Standard terminait la mi-temps comme il l'avait commencée, avec un but à la clé signé Lestienne. Lancé en profondeur, l'attaquant se remettait sur son pied gauche pour doubler la mise.

La seconde mi-temps débutait sur une nouvelle fausse note pour le Essevee. Deschacht était obligé de tacler Amallah un peu sévèrement et il était renvoyé au vestiaire. Malgré l'intervention du VAR, l'arbitre restaait sur sa (sévère décision). Obligé de poursuivre à 10, Zulte Waregem n'avait manifestement pas les armes pour renverser la vapeur.

C'est assez logiquement que le Standard ajoutait deux nouveaux buts signés du capitaine Emond en profitant des espaces dans le dos de la défense flandrienne. Le Standard compte le maximum de points après deux rencontres.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le but contre son camp de Walsh en tout debt de rencontre a donné le ton de la rencontre. 
l'HOMME
du match
Emond. Dans son style, le capitaine a été récompensé de ses efforts par un doublé.
notre AVIS
sur le match
Le Standard n'a jamais été mis en difficulté par Zulte Waregem. Le large succès des Rouches ne souffre aucune succession.