Courtrai et Charleroi se sont quittés sur un match nul au Stade des Eperons d'Or. Les Zèbres ont longtemps dominé mais ils ont trop reculé dans le dernier quart d'heure.

Yves Vanderhaeghe ne changeait rien à sa défense. Dans l'entrejeu, Ajagun était remplacé par Rolland. Devant, Ezekiel était préféré à Mboyo.  Le Nigérian était soutenu par Ocansey, aligné au détriment de Kage. Ce qui voulait dire que les trois remplaçants de la semaine dernière étaient titulaires.

A Charleroi, Diagne, blessé, était remplacé par Zajkov.

La première occasion était pour les Zèbres. Morioka récupérait un ballon perdu par la défense courtraisienne et isolait Niane dont l'envoi était trop croisé. Peu après, Fall se retrouvait nez-à-nez avec Bruzzese mais n'en profitait pas.

A la demi-heure, le VAR signalait une faute de main de Batsula et Morioka donnait l'avance au Sporting sur penalty.

Bruno multipliait les ouvertures et Niane avait l'occasion de doubler le score avant le repos mais il la manquait.

Au repos, Vanderhaeghe lançait Mboyo pour Batsula. A peine sur le terrain, le Courtraisien perdait le ballon au profit de Morioka qui ouvrait pour Bruno mais Bruzzese empêchait le pire.

A l'heure de jeu, Ajagun remplaçait Rolland tandis que Belhocine répliquait en lançant Bedia pour Niane.

Charleroi commettait alors l'erreur de ne pas insister et, à dix minutes du terme, Julien de Sart lançait Mboyo qui contrôlait et égalisait.

Le futur papa Julien de Sart avait le but de la victoire au bout du pied mais il tirait sur son équipier Kagelmacher qui était resté au sol après une collision avec Penneteau.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
La faute de main de Batsula. Morioka a transféré le penalty indiqué par le VAR.
l'HOMME
du match
Ilombe Mboyo. Il n'a joué que 45 minutes mais a arraché un point.
notre AVIS
sur le match
Charleroi a dominé les 70 premières minutes mais a manqué des occasions puis a reculé et  Courtrai a bien réagi en fin de match. Il mérite donc son point.