Le FC Malines s'est offert le Racing Genk, tenant du titre, en s'imposant 3-1 (repos 1-1) à domicile. Les promus Malinois totalisent un 6 sur 6.

Soucieux d'honorer son nombreux public pour son retour parmi l'élite, le FC Malines a débuté la rencontre pied au plancher. La première occasion héritait à l'intenable Storm, mais Coucke, suppléant de Vukovic entire les perches, arrêtait l'envoi. Dans l'autre camp, Nygren obligeait Thoelen à une belle intervention.

Peu après le quart d'heure, Engvall centrait pour Togui, dont la tête à reculons terminait via la transversale sa course au fond des filets. Le FC Malines laissait ensuite l'initiative aux Limbourgeois en pratiquant par contre. Storm obligeait dès lors Coucke à une nouvelle parade.

 Peu avant le repos, Heynen échappait au penalty après une main involontaire dans la surface. L'arbitre Van Driessche laissait le jeu se poursuivre après consultation du VAR. Un coup dur pour les Malinois, d'autant que Samatta rétablissait l'égalité d'un coup de tête rageur juste avant la pause.

 La rencontre était plus équilibrée dans le second acte. Painstil frappait de manière trop centrale, tandis que Kaya ne cadrait pas. A un quart d'heure du terme, un magnifique mouvement malinois permettait en bout de ligne à Engvall de remettre le Kavé au commandement: 2-1.

Trois minutes plus tard, le même Engvall isolait De Camargo. L'ancien genkois ne se faisait pas prier pour fixer les chiffres à 3-1. En dépit d'un dernier rush et d'une tête de Odey magnifiquement sauvée par Thoelen, le score ne changeait plus. Malines affiche un bilan de 6 sur 6 après deux rencontres.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
L'action qui a amené le 2-1 de Engvall. Le FC Malines a utilisé toute la surface du terrain avec Engvall en bout de chaîne.
l'HOMME
du match
Engvall. Le médian est à la base du succès des siens. Une prestation couronnée par deux assists et un but.
notre AVIS
sur le match
Un succès mérité pour le FC Malines. Genk pensait sans doute avoir fait le plus difficile en recollant au score à la pause.