Deuxième journée et deuxième lourde défaite pour Eupen. Après l'Antwerp, La Gantoise a en effet profité des largesses des Pandas pour s'imposer facilement 6 buts à 1.

A l'heure d'en découdre dimanche après-midi à la Ghelamco Arena, La Gantoise restait sur un partage à Charleroi et une qualification européenne en milieu de semaine tandis qu'Eupen avait encaissé une lourde défaite 1-4 des oeuvres de l'Antwerp lors de la journée inaugurale. La confiance n'était donc pas au beau fixe dans les rangs des Pandas. Et cela se traduisait par un début de partie catastrophique !

Dès la deuxième minute de jeu, Koch trompait ainsi son propre gardien, l'infortuné De Wolf appelé à remplacer un Van Crombrugge parti à Anderlecht. Le défenseur eupenois déviait en effet dans ses filets une tête de Plastun sur le premier coup de coin de la partie (1-0). Six minutes plus tard, les Buffalos faisaient à nouveau mouche, à nouveau sur corner: Ngadeu propulsait dans le but un ballon d'Odjidja (2-0).

Eupen réagissait tout de même dans la foulée, mais le coup franc de Laurent terminait sur le poteau avant de rebondir sur Kaminski. La suite voyait La Gantoise dominer jusqu'à la pause. Avec deux nouveaux buts à la clé: via Bezus de la tête (33e) et Yaremchuk sur penalty (40e).

Menés 4-0 après une première mi-temps bien terne, les Pandas devaient réagir et stopper l'hémorragie. C'était chose faite en début de deuxième acte. Blondelle faisait même 4-1 de la tête.

Ce but n'avait cependant pas le don de relancer la rencontre. La Gantoise gérait tranquillement son avance face à une équipe d'Eupen en manque d'arguments mais qui équilibrait les débats. Le public gantois s'enthousiasmait tout de même pour la montée au jeu de son chouchou Laurent Depoitre.

Les dernières minutes de jeu permettaient encore aux Gantois d'alourdir (sévèrement) la marque. Bezus et David fixaient en effet le score final à 6-1 !