Anderlecht est revenu avec un point de son déplacement à Mouscron. Mais il n'a pas convaincu.

A Mouscron, Hollerbach alignait l'équipe qui s'était imposée à St-Trond.


Après la défaite contre Ostende,  Kompany restructurait sa défense. Van Crombrugge était  titularisé entre les perches (Didillon même pas sur le banc), Sandler jouait à côté du boss, Kayembe et Dewaele étaient alignés sur les flancs.

Le début de match d'Anderlecht était séduisant, avec de beaux mouvements et des occasions pour Amuzu et Verschaeren.

Mouscron avait le bon goût de répliquer par Antonov. La défense d'Anderlecht ne donnait pas encore toutes les garanties de sécurité. Y compris Kompany.

Après la pause, la première occasion était pour le joueur-entraîneur anderlechtois, dont le heading passait au-dessus.

Vlap et Amuzu tentaient aussi leur chance mais sans danger pour Vlasic.

A l'heure de jeu, Davies lançait Nasri à la place de Verschaeren tandis qu'Hollerbach répliquait avec Bakic pour Olinga.

Cela ne changeait guère la qualité du jeu, surtout du côté d'Anderlecht. La fin de match était même à l'avantage de Mouscron avec des tirs de Mohamed et Dussenne un rien au-dessus.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
L'occasion de Gerkens en première mi-temps. Le médian, à nouveau aligné en pointe, a eu le but d'ouverture au bout du pied mais De Medina a sauvé à même la ligne.
l'HOMME
du match
Boya a livré un excellent match, cadenassant l'entrejeu.
notre AVIS
sur le match
Aucune des deux équipes ne méritait la victoire.