Après trois matches, Genk compte déjà six points de retard sur le FC Bruges. Samedi, il a subi une deuxième défaite consécutive, à domicile cette fois, des oeuvres de Zulte Waregem. Et la manière a de quoi inquiéter.

Felice Mazzu avait effectué deux changements. Derrière, Cuesta laissait sa place à Lucimi et dans l'entrejeu, Hagi était titularisé au détriment de Nygren.

A Zulte Waregem, Berahino était directement titularisé, tout comme Seck et Humphreys. Bossut reprenait sa place entre les perches.

Les Flandriens, qui n'avaient pas encore marqué cette saison, ouvraient le score dès la 6e minute. Burki centrait de la gauche pour Björdal, à qui Uronen avait laissé trop d'espace.

Le jeu de Genk était désordonné et manquait de rythme pour surprendre une équipe mieux organisée que lors des deux premières journées. De plus, tout le monde cherchait la profondeur.

La première occasion de la deuxième mi-temps tombait à l'heure de jeu et il fallait un superbe arrêt de Bossut pour empêcher Ito d'égaliser.

Mazzu faisait entrer Odey pour Hagi, peu convaincant mais à douze minutes du terme, Berahino mettait fin à une contre-attaque rondement menée par un tir qui était dévié par Dewaest et surprenait Coucke.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT 
du match
Après moins de deux minutes, Samatta manque l'occasion d'ouvrir le score. Ca aurait pu changer la physionomie du match.
l'HOMME
du match
Sammy Bossut. Il a fait parler son expérience dans les moments difficiles pour son équipe alors qu'il n'avait plus joué depuis longtemps.
notre AVIS
sur le match
Zulte Waregem n'a pas volé sa victoire, au contraire. Il a marqué rapidement et a fermé la porte pour inscrire un deuxième but en contre par Berahino. Un nom à retenir.