Eupen espérait profiter de la venue de St-Trond au Kehrweg pour engranger sa première victoire de la saison mais son jeu est plus courageux qu'efficace. Ce sont les Canaris qui se sont envolés avec la victoire, mettant ainsi fin à une série de 6 matches sans gagner en déplacement.

San José changeait de système et jouait en 4-4-2. Koch perdait donc sa place, tout comme Lazare. Keita et Schouterden étaient alignés sur les flancs. En pointe, Bautista était remplacé par Rocha.

Côté trudonnaire, Marc Brys effectuait deux changements: Boli revenait en pointe au détriment de Balongo. Dans l'entrejeu, De Ridder remplaçait Mmaee.

Coup dur pour Eupen: après quelques minutes seulement, Keita avait des problèmes d'estomac.

St-Trond en profitait pour s'installer dans le camp des Pandas, avec des envois trop cadrés de De Bruyn et Acolatse mais, avec l'entrée au jeu de Laurent dès le quart d'heure, Eupen équilibrait les échanges, avec des occasions pour Rocha.

Mais Eupen laissait trop d'espaces à son adversaire devant le rectangle et, après plusieurs avertissements signés De Bruyn ou Acolatse, Boli ouvrait le score juste avant le repos.

La deuxième mi-temps reprenait sous la pluie et sans ligne du hors-jeu pour le VAR mais l'assistant n'avait pas besoin de cela pour voir que Massoudi, servi par De Ridder, était en position irrégulière dès la reprise. Son but était donc annulé.

Ce n'était que partie remise car à l'heure de jeu, Boli inscrivait son deuxième but de la soirée.

San José  lançait alors Embalo à la place de Gnaka et Ciampichetti pour Cools mais St-Trond contrôlait désormais les opérations et le courage eupenois ne suffisait pas.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT 
du match
La pause boisson de la première mi-temps a réhydraté tout le monde. Soudain, les occasions ont plu de part et d'autre.
l'HOMME
du match
Yohan Boli retrouvait sa place en pointe. Il a remercié son entraîneur en inscrivant deux buts qui rapportent trois points importants.
notre AVIS
sur le match
Le match était assez équilibré et chaque équipe a eu des occasions de buts mais St-Trond était plus efficace. C'est la première fois après 17 matches en déplacement que les Canaris n'encaissent pas.