La formation de Zulte Waregem de Francky Dury a dominé l'Antwerp 2-0. L'élimination européenne face à l'AZ n'avait manifestement pas été digérée dans le chef du matricule 1.

Tous les clubs évoluant en déplacement ce dimanche se sont inclines. Le plus grand perdant, c'est l'Antwerp ! Au lieu de se retrouver dans la colonne de droite, avec toutefois un match de moins, le matricule un serait en effet co-leader de la Jupiler Pro League au soir de cette sixième journée, s'il s'était imposé sous l'oeil de Steven Defour au Stade Arc-en-ciel.

Mais ce rêve n'a pas duré beaucoup plus longtemps qu'une demi-heure. A la 35e, Saido Berahino, isolé par Dimitri Oberlin, a battu de près Jens Teunckens, la doublure de Sinan Bolat, légèrement blessé. Le titulaire entre les perches en était venu aux mains samedi matin à l'entraînement avec Didier Lamkel Zé, suspendu par le club.

Sept minutes plus tard, le gardien anversois plaquait au sol Luka Zarandia, et le capitaine local Davy de Fauw transformait (2-0, 43e).

L'entrée au jeu de Kevin Mirallas à la place de Geoffry Hairemans à la reprise, ne changea pas grand chose. Même si pour ses grands débuts sous le maillot de l'Antwerp, l'ex-Diable Rouge marqua un but - annulé pour hors jeu - à la 85e.

le MOMENT 
du match
Le penalty concédé par Jens Teunckens a scellé le sort de l'Antwerp.
l'HOMME
du match
Zarandia. A provoque le penalty et posé de nombreux soucis à Buta et Seck. 
notre AVIS
sur le match
Zulte Waregem remporte méritoirement les trois points. L'Antwerp a vécu un off-day collectif.