Le Club Bruges accueillera Anderlecht dimanche au stade Jan Breydel. Deuxième du classement, les Blauw-Zwart partiront avec les faveurs des pronostics face à des Mauve et Blanc qui n'ont pris que 5 points sur 21. Mais Philippe Clement met en garde ses joueurs: selon lui, la treizième place ne reflète pas la valeur du RSCA.

"Je pense qu'il faut être prudent avec cet écart. J'ai vu leurs matchs. Sur le plan du jeu, ils ont toujours été les meilleurs mais ont manqué d'efficacité", a déclaré l'entraîneur brugeois.

Simon Davies a indiqué jeudi que Vincent Kompany ne serait probablement pas rétabli. Cela ne change pas grand chose à la préparation de Clement. "Nous ne changeons pas notre approche en fonction de la présence ou non de Kompany. Nous verrons bien s'il joue", a-t-il expliqué. "Je verrai bien qui joue quand je recevrai la feuille de match. Nous nous préoccupons de comment le Club doit jouer. Je n'adapte pas ma tactique sur base d'un joueur, ou alors ça devrait être Messi avec le Barça."

Le Club Bruges a débuté sa campagne en Ligue des Champions par un nul vierge contre Galatasaray. L'équipe a souffert d'un manque d'efficacité, mais Clement ne s'en inquiète pas. "Cela faisait longtemps que le Club ne s'était plus créé autant d'occasions en Ligue des Champions. A un moment donné, ces ballons vont rentrer."

Malgré la période intense, tout le monde est disponible dans les rangs blauw-zwart. "Quelques jours souffrent de petits pépins ou de fatigue, mais je ne pense pas que cela provoquera des problèmes dimanche."

Percy Tau est resté sur le banc contre Galatasaray pendant 90 minutes. L'ailier sud-africain, qui a déjà marqué deux buts dans le championnat, sera-t-il de la partie dimanche ? "Nous avons beaucoup de bons joueurs et nous devons faire des choix basés sur le plan de jeu, la tactique, la cohérence", a expliqué Clement. "Tous mes 27 joueurs ont les qualités pour jouer au Club Brugge. Ça veut dire que tout le monde ne jouera pas tous les matchs."