Coutrai et Malines restaient tous deux sur une bilan d'un point sur neuf et devaient réagir. Les Courtraisiens l'onrt fait en première période mais Malines a renversé la vapeur après la pause et un but courtraisien annulé (2-3).

Après la défaite à Mouscron, Yves Vanderhaeghe chamboulait son équipe. Rougeaux (suspendu) et  Lepoint (blessé), disparaissaient du onze de base, tout comme Rolland, Ocansey et Hines-Ike. Mujakic, Golubovic, De Sart, Stojanovic et Hornby se voyaien offrir une chance.

A Malines, Wouter Vrancken lançait le jeune médian Aster Vranckx (16 ans).

Courtrai prenait le match en main et, après 7 minutes seulement, Hornby mettait Thoelen à contribution. Celui-ci devait encore intervenir sur un envoi de Stojanovic puis c'est Peyre qui devait dégager en catastrophe.

Le but courtraisien tombait à 7 minutes du repos après une nouvelle perte de balle malinoise au milieu de terrain. D'Haense lançait Mboyo qui filait sur la gauche et centrait pour la tête de Stojanovic. Celui-ci, titularisé pour la première fois, trompait Thoelen.

Au repos, Van Damme remplaçait Vranckx mais on rejouait depuis deux minutes que Kagelmacher marquait sur un envoi de Mboyo repoussé par Thoelen mais le but était annulé sur intervention du VAR: Stojanovic était hors-jeu.

Courtrai accusait le coup. A la 53e, Vanzeir égalisait d'un pointu sur un centre de Storm. Quatre minutes plus tard, Schoofs dribblait Kagelmacher et faisait un petit pont à Mujakic pour marquer de l'extérieur du pied. Et à la 63e, Vanzeir décochait un obus suite à un coup-franc de Kaya.

Vanderhaeghe réagissait et remplaçait Van der Bruggen par Rolland. Coutrai revenait dans la partie et Stojanovic plaçait un nouveau coup de tête, à côté cette fois. A 10 minutes du terme, sur un centre de D'Haene, Corryn touchait maladroitement le ballon de la main. Mboyo transformait le penalty (2-3).

Juste après, Malines aurait également pu obtenir un penalty pour une faute de De Sart sur Schoofs mais ni l'arbitre ni le VAR ne bronchaient.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
Le but annulé de Courtrai. A 2-0, le match aurait sans doute présenté un autre visage. Mais quinze minutes plus tard, c'était 1-3.
L'HOMME
  du match
Rob Schoofs, rien que pour son but et les dribbles qui l'ont précédé. Il a démontré qu'il n'avait pas seulement une bonne frappe.
notre AVIS
sur le match
Coutrai a très bien joué pendant 47 minutes puis il a eu un passage à vide de dix minutes, avec trois buts à la clef. Il s'est repris dans le dernier quart d'heure mais le mal était fait. Malines a connu une première mi-temps difficile mais il a prouvé que, même sans De Camargo et Togui, il était capable d'inscrire des buts.