Le RC Genk s'est incliné 0-2 face à La Gantoise. Comme contre Eupen, il n'y a pas eu de réaction. C'est sans doute la fin de l'aventure pour Felice Mazzu tandis que La Gantoise poursuit sa marche en avant.

A Genk, Ito était remplacé par le grand Onuachu, qui retrouvait son ancien coach, Jess Thorup.

Celui-ci effectuait trois changements par rapport au match à Wolfsburg.  Odjidja était suspendu, Asare et Lustig étaient sur le banc. Ils étaient remplacés par Castro-Montes, Mohammadi et Bezus.

Bon choix puisque, après deux minutes, Mohammadi tentait sa chance. Coucke repoussait et Depoitre, tout seul, ouvrait le score.

Genk répliquait par le flanc droit et se créait des possibilités mais La Gantoise n'était pas en reste. Il y avait beaucoup de déchet de part et d'autre.

La deuxième mi-temps commençait comme la première, par un but gantois. Yaremchuk isolait David au point de penalty.

Mazzu changeait son fusil d'épaule et faisait entrer Bogonda pour Cuesta, repassant en 4-4-2. Puis Ito montait pour Hrosovsky mais la réaction se faisait attendre. En face, Bezus remplaçait Dejaegere.

MOMENT - HOMME - AVIS
le MOMENT
du match
La finition gantoise en début de chaque mi-temps.
l'HOMME
du match
Laurent Depoitre. Pendant 70 minutes, il a pesé sur la défense de Genk. Dans les 20 dernières minutes, il a souffert physiquement mais il avait fait le boulot. 
notre AVIS
sur le match
Victoire méritée des Buffalos, qui ont fait preuve de beaucoup de maturité et qui montent en puissance.